Psychiatre ou psychologue ?

Discussions relatives aux processus psychologiques liés à la maladie.
Comment sortir d'une attaque de panique ? Comment se préparer à une épreuve ? Quelle attitude adopter ?

Modérateur: Modo_Team

Psychiatre ou psychologue ?

Message par Neko » Mar 28 Nov 2006, 12:02

Quelles sont les différences entre un psychiatre et un psychologue ?
On m'a dit que :
- un psychiatre est remboursé par la sécu, et pas le psychologue
- un psychiatre a la possibilité de prescrire un traitement, et pas le psychologue

Est-ce vrai ?
Y a-t-il d'autres différences à prendre en compte ?
Vivre les malheurs d'avance, c'est les subir deux fois. Barjavel
Tu dois contrôler tes émotions si tu ne veux pas que tes émotions te contrôlent. Star Trek XI - Sarek
Avatar de l’utilisateur
Neko
Ancienne
 
Message(s) : 4095
Inscription : Jeu 31 Août 2006, 8:19
Localisation : Ain
 

Message par Cololo » Mar 28 Nov 2006, 12:17

Mon généraliste m'a aussi dit que le psychiatre n'est pas 'censé' t'écouter raconter ta vie et te poser des questions. Il a juste l'abilitation à te prescrire des médocs.
Du moins c'est ce que mon généraliste m'a dit.
Mais ma mère n'a vu que es psychiatres pendant sa dépression et ils l'ont tous écoutée comme des 'psychologues'...
I'm not anti-social, i'm just not friendly
Image
Me on myspace
Avatar de l’utilisateur
Cololo
Ancienne
 
Message(s) : 4037
Inscription : Ven 27 Oct 2006, 15:23
Localisation : Neuilly, Colo type C et D
 

Message par Neko » Mar 28 Nov 2006, 21:33

Hum... ça dépend sur qui on tombe, quoi ! :mmm:
Vivre les malheurs d'avance, c'est les subir deux fois. Barjavel
Tu dois contrôler tes émotions si tu ne veux pas que tes émotions te contrôlent. Star Trek XI - Sarek
Avatar de l’utilisateur
Neko
Ancienne
 
Message(s) : 4095
Inscription : Jeu 31 Août 2006, 8:19
Localisation : Ain
 

Message par Cololo » Mer 29 Nov 2006, 8:54

J'ai l'impression...
I'm not anti-social, i'm just not friendly
Image
Me on myspace
Avatar de l’utilisateur
Cololo
Ancienne
 
Message(s) : 4037
Inscription : Ven 27 Oct 2006, 15:23
Localisation : Neuilly, Colo type C et D
 

Message par ANNELLA » Mer 03 Jan 2007, 18:02

:hello: qui peut me dire comment se passe une toute première entrevue avec un psy : couchée sur un divan ou pas ? fait il des examens de santé ? parle t'il au début ou alors il reste à attendre qu'on le fasse ? je n'ai jamais fait cette démarche qui me pend au nez , svp help :(
ANNELLA
Avatar de l’utilisateur
ANNELLA
Membre de bronze
 
Message(s) : 202
Inscription : Dim 10 Déc 2006, 13:09
 

Message par Coco » Mer 03 Jan 2007, 18:32

Ben pour une fois je vais pouvoir répondre à une question :bravo:

Alors psychiatre et psychologue, déjà le cursus n'est pas le même. Le psychiatre est un médecin spécialiste (bac +8 ou 9 je crois), alors que le psychologue n'est pas médecin. C'est pourquoi, en effet, il ne peut pas prescrire de traitement médicamenteux.

Maintenant, concernant leur fonctions... et bien ça dépend un peu de la personne. Certains psychologues, donc censés écouter et donner des voies à travailler ont une approche "bizare", ils écoutent plus qu'ils ne parlent... ça dépend en fait de leur orientation.

Les psychiatres sont consultés pour mettre en évidence ou pas un pb psy et le traiter. Mais là encore, tout dépend du doc.

Je vais être claire... il y a 4 ans environ, j'ai commencé à faire des crises d'angoisse (pb familiaux et SII en même temps). Avant de prendre quoi que ce soit comme traitement, je suis allée consulter un psychiatre. J'avais besoin de savoir si je perdais la boule ou pas, et l'aval médical m'était indispensable (à mes yeux).

Il en est ressorti que non, ouf ;) , je ne virais pas maboule, ni dépressive, mais que je souffrais de troubles anxieux. Il m'a donc donné un anxio comme traitement et nous nous sommes vus deux fois par mois pour cerner le pb, voir ce qu'on allait pouvoir sortir de tout ça...
J'y vais encore, tous les 2 mois en "entretien". Il m'a beaucoup apporté et je lui dois l'équilibre qui est le mien aujourd'hui.

Annella, pour te répondre, la première consult a été axée sur ma vie du moment, mon entourage, ma famillle... de quoi permettre de me positionner en tant qu'individu dans la vie. Petit à petit, toujours ne prenant des notes et en faisant des rapprochements, il a fini par me connaître très bien, je ne suis pas très renfermée.
Je suis toujours restée assise (le divan c'est pour la psychanalyse je crois!)?
En fonction des symptômes, il a modulé le traitement et m'a aidé du point de vue personnel.
En creusant, j'ai appris des choses sur moi, mon passé, mafaçon de réagir aux choses, qui ont éclairé pas mal de côtés obscurs de ma personnalité.

Je le vois le 05 et j'en suis contente... c'est quelqu'un qui a toujours su garder une grande distance, mais que je respecte et que je vois toujours avec plaisir.
Avatar de l’utilisateur
Coco
 
 

Message par ANNELLA » Mer 03 Jan 2007, 19:35

;) merci Coco , je vais donc axer mon choix vers un psychiatre , mais je crois que c'est le généraliste qui doit le prescrire non ? on verra :hello:
ANNELLA
Avatar de l’utilisateur
ANNELLA
Membre de bronze
 
Message(s) : 202
Inscription : Dim 10 Déc 2006, 13:09
 

Message par Neko » Mer 03 Jan 2007, 20:05

Non, tu n'as pas besoin de te le faire prescrire par le généraliste.
Vivre les malheurs d'avance, c'est les subir deux fois. Barjavel
Tu dois contrôler tes émotions si tu ne veux pas que tes émotions te contrôlent. Star Trek XI - Sarek
Avatar de l’utilisateur
Neko
Ancienne
 
Message(s) : 4095
Inscription : Jeu 31 Août 2006, 8:19
Localisation : Ain
 

Message par ANNELLA » Mer 03 Jan 2007, 20:19

OK merci , reste plus qu'à choisir le bon :D
ANNELLA
Avatar de l’utilisateur
ANNELLA
Membre de bronze
 
Message(s) : 202
Inscription : Dim 10 Déc 2006, 13:09
 

Message par Cololo » Jeu 04 Jan 2007, 9:36

Oui, trouver le bon, c'est important ! Il faut avoir un 'feeling', si tu ne l'as pas, tu n'arriveras pas à faire un bon travail sur toi. N'hésite pas à changer. Moi aussi j'en cherche un ;)
I'm not anti-social, i'm just not friendly
Image
Me on myspace
Avatar de l’utilisateur
Cololo
Ancienne
 
Message(s) : 4037
Inscription : Ven 27 Oct 2006, 15:23
Localisation : Neuilly, Colo type C et D
 

Message par Coco » Jeu 04 Jan 2007, 10:09

Je confirme, le psychiatre n'a pas encore besoin d'être solicité par le généraliste pour être remboursé (comme le gygy, l'ophtalmo...)
Il est remboursé sur la base sécu de 34,30€, donc tu reçois 23,01€ et la part mutuelle si t'en as une.
Après les dépassements d'honoraires....

Mais oui, le ressenti est hyper important pour le laisser te guider dans ton histoire.
Avatar de l’utilisateur
Coco
 
 

Message par ANNELLA » Jeu 04 Jan 2007, 10:52

:( j'ai le trouillomètre à zéro :decu: et si ça me prends chez lui :wc: ho la la ça craint non ?
ANNELLA
Avatar de l’utilisateur
ANNELLA
Membre de bronze
 
Message(s) : 202
Inscription : Dim 10 Déc 2006, 13:09
 

Message par Cololo » Jeu 04 Jan 2007, 10:55

En principe, aller voir un psy, ça doit soulager, tu devrais donc te sentir mieux... :hug: Il me semble, à te lire, que tu n'es pas prête à aller voir un psy, que tu irais plus par obligation qu'envie ou besoin. :mmm: C'est ce que je lis entre les lignes mais je me trompe peut être...
I'm not anti-social, i'm just not friendly
Image
Me on myspace
Avatar de l’utilisateur
Cololo
Ancienne
 
Message(s) : 4037
Inscription : Ven 27 Oct 2006, 15:23
Localisation : Neuilly, Colo type C et D
 

Message par ANNELLA » Jeu 04 Jan 2007, 11:02

Tu as tout à fait raison , je ne sais plus quoi faire et on me dit ( le gastro ) que la solution c'est le psy :cry: comment un mec peut faire en sortes que tu te sentes mieux en public , rien qu'en te parlant ? maintenant je vais :wc: avant de sortir et pendant mes sorties , je n'en dort plus la nuit , je marche au radar et aux médocs , mais je veux quand même m'en sortir sinon je ne serai pas là à vous parler et à chercher une soluce :console:
ANNELLA
Avatar de l’utilisateur
ANNELLA
Membre de bronze
 
Message(s) : 202
Inscription : Dim 10 Déc 2006, 13:09
 

Message par Cololo » Jeu 04 Jan 2007, 11:10

En fait, c'est pas le mec qui te fait te sentir mieux, c'est le fait de mettre le doigt sur certains aspects douloureux de ta vie, de ton passé, de topn présent et espérer qu'en laissant s'exprimer ses douleurs refoulées, oubliées ou ignorées, le mal cessera. :hug:
I'm not anti-social, i'm just not friendly
Image
Me on myspace
Avatar de l’utilisateur
Cololo
Ancienne
 
Message(s) : 4037
Inscription : Ven 27 Oct 2006, 15:23
Localisation : Neuilly, Colo type C et D
 
 
Suivant

Retour vers Thérapies psychologiques

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)